06 juin 2017

7 idées reçues sur la fiscalité des locations meublées

Très appréciée pour sa fiscalité avantageuse, la location meublée fait pourtant l’objet de nombreuses idées reçues. Euodia Finance vous apporte son éclairage sur ce dispositif.


Le régime réel permet aux propriétaires de location meublée de déduire les charges liées à l’investissement (taxe foncière, intérêts d’emprunts) mais surtout d’ amortir le mobilier et l’immobilier des revenus perçus diminuant très sensiblement l’imposition des loyers.

 

Idées reçues


I. Trop compliqué à mettre en place et obligation d'avoir un expert-comptable


VRAI ET FAUX.
Le régime réel nécessite plus d’obligations déclaratives et comptables que le régime du micro BIC. Cependant, vous pouvez réaliser vous-même votre comptabilité ainsi que sa liasse fiscale.

Il peut également choisir de se faire accompagner en utilisant le service en ligne proposé par le site LMNP.


II. Pas intéressant : pas d'intérêts d’emprunt à déduire


FAUX.  L’amortissement du bien, permet de réaliser d’importantes économies d’impôts qu’on ait des travaux, intérêts d’emprunt ou non. L’amortissement s’épuisera simplement plus rapidement si aucune autre charge déductible n’est présente. 


III. Le régime réel est applicable seulement si mes revenus de location dépassent 33 200 euros


FAUX. Il suffit d’envoyer un courrier au centre des impôts des entreprises avant le 1er février de l'année en cours pour pouvoir opter pour le régime réel en envoyant un courrier de levée d’option de laquelle il souhaite bénéficier de ce régime.


IV. Je deviens Loueur Meublé Professionnel (LMP) si je perçois plus de 23 000 euros.


FAUX. Il est possible de ne pas s’inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés en tant que LMP et que ses recettes de location n’excèdent pas les revenus professionnels de l’investisseur.


V. Je dois obligatoirement créer une société


FAUX. L’investisseur a l’obligation d’enregistrer son activité en remplissant le formulaire P0i et ainsi obtenir un numéro SIRET. Ce numéro SIRET lui servira pour télétransmettre ses revenus et sa liasse fiscale.


VI. Je ne peux plus amortir, un bien que je possède depuis longtemps.


FAUX. Il est tout à fait possible d’amortir un bien si un propriétaire passe en statut loué en meublé un bien déjà acquis. Cependant, il l'amortira à sa valeur actuelle.


VII. L’amortissement de mon bien aura un impact sur le calcul de la plus value à la revente


FAUX. L’amortissement n’aura aucun impact sur le calcul de la plus value en cas de revente.

Retour

LMNP EXPERT met à votre disposition son expertise à vos services en vous proposant notre simulateur LMNP/LMP afin que l’on puisse trouver des solutions adéquates à la concrétisation de vos projets.