16 avril 2018

Qu'est-ce qu'un Loueur Meublé Non Professionnel ?

Vous souhaitez générer des revenus complémentaires dans un contexte marqué par des taux bas ? L’immobilier est la solution ! Vous craignez que les revenus perçus soient trop imposés ? Le meublé est fait pour vous. Parfois qualifié de « paradis fiscal en France » le statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) au même titre que celui du Loueur Meublé Professionnel permet de bénéficier de rendements nets d’impôt sous certaines conditions.

 

Les avantages du LMNP

Les particuliers bénéficiant du statut de loueur meublé professionnel peuvent prétendre, au choix, à trois types d’avantages fiscaux :

  • Le régime Censi-Bouvard, il s’agit du seul régime limité à certains types de biens. En effet, seules les résidences de service neuves peuvent en bénéficier. Le principe est simple (et ressemble à celui de la loi Pinel). L’acheteur d’un bien neuf en résidence de service bénéficie d’une réduction d’impôt égale à 11% de la valeur HT du bien ajouté des frais de notaire. Cette réduction d’impôt est répartie sur 9 ans. Par exemple, en cas d’achat d’un bien à 200 000 € la réduction d’impôt sera de 22 000 € soit 2 444,44 € par an.
  • Le régime amortissable. Il permet d’amortir l’achat du bien, le principe est le même que pour une entreprise qui amortit du matériel industriel. Réglementairement c’est la valeur de la construction qui peut être amortie (c’est à dire la valeur du bien moins le terrain). L’amortissement se calcule sur une durée différente selon que l’on parle du gros œuvre du mobilier… Ceci est assez complexe et demande généralement d’avoir recours à un cabinet comptable. Concrètement l’amortissement permet de rendre les loyers nets d’impôt et de contributions sociales (CSG/ CRDS) pour une durée d’environ 20 ans.
  • Le régime micro BIC. Ce régime est assez proche du régime micro foncier ; mais plus attractif. Concrètement vous êtes imposés sur vos revenus bruts sur lesquels vous pouvez bénéficier d’un amortissement de 50%. A noter que ce régime peut être appliqué à la fin de l’amortissement.

 

A savoir qu’un bien en meublé ne se loue pas selon les mêmes règles qu’un bien appartenant à la catégorie des revenus fonciers. Les baux des biens classiques sont limités à un an. Il s’agit d’un micro marché, en effet la demande n’existe quasiment que sur les grandes villes. L’autre catégorie de bien meublé est les résidence de service. Ici les baux sont d’une durée comprise entre 9 et 12 ans.

Retour

LMNP EXPERT met à votre disposition son expertise à vos services en vous proposant notre simulateur LMNP/LMP afin que l’on puisse trouver des solutions adéquates à la concrétisation de vos projets.